Bob Yoda & Charles Smith

Pour mon premier article sur ce blog, j’ai décidé de vous offrir un délire que nous avons eu avec des amis sur un groupe Facebook.

13710002_1628529480795290_147888202688715683_n

Selon l’image ci-dessus, il fallait prendre son propre personnage et celui de quelqu’un d’autre, puis raconter leur rencontre en environ 200 mots. Mon texte en fait 275.

Mon personnage : Bob Yoda, juge
Personnage de mon amie : Charles Smith, légiste

Voici donc le texte en question :

Bob Yoda soupira. Une nouvelle affaire, de nouvelles personnes et toujours le même problème.
— Juge Yoda ? C’est une blague ? demanda un homme qu’il rencontrait pour la première fois et qui devait lui remettre des documents dont il avait besoin.
— Non, ce n’est pas une blague, répondit Bob d’un ton blasé en prenant le dossier.
À la pause déjeuner, il s’installa à une table de la brasserie face au tribunal et relisait certains détails du dossier qu’il allait traiter l’après-midi. Mais une ombre vint soudain assombrir son cadre. Littéralement.
— Euh… Excusez-moi, fit l’homme responsable de cette perte de luminosité.
Bob leva les yeux vers l’inconnu. Il avait un badge indiquant son nom : Charles Smith. Étrange, ce nom lui était familier.
— Il n’y a plus de place ailleurs, reprit Monsieur Smith. Puis-je m’installer ici ?
— Faites donc, répondit Bob.
Il replongea ensuite dans son dossier et la lumière se fit alors.
— Vous êtes le légiste de l’affaire Alister ? Cette femme retrouvée morte dans un ascenseur.
— Oui, en effet. Et vous êtes… ?
— Le juge en charge de l’affaire.
— Ah ! Le fameux juge Yoda ! Je vous imaginais plus petit. Peut-être un peu plus vert, aussi.
Charles fit un clin d’œil et Bob ne put retenir un sourire amusé.
— On m’a déjà fait cette vanne, vous savez ?
— Je n’en doute pas. Peut-être que, si vous me laissez une chance, je pourrais trouver quelque chose de plus original.
Ainsi décidèrent-ils de dîner ensemble le weekend suivant. Si on avait dit à Bob qu’il obtiendrait un jour un rencard grâce à son nom de famille, il ne l’aurait pas cru. Et pourtant !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s